LOCANDIERA_VOGEL_13

Qui ?

SPECTACLE_ETE
Brigitte Rosset - Comédienne

Brigitte Rosset - Comédienne

Brigitte Rosset

travaille depuis plus de 25 ans sur les scènes de Suisse romande. Brigitte Rosset a démarré dans différents cafés-théâtres dès 1992. En 1995 elle intègre le théâtre de Carouge, sous les directions de Georges Wod et Georges Wilson… Par la suite, elle a participé à la création de « La Cie Confiture », avec laquelle elle a joué dans une vingtaine de projets, à la Cité Bleue, au Casino Théâtre ou au théâtre Pitoëff entre 1996 et 2005. C’est dans ce cadre qu’elle a créé en 2001 son premier solo « Voyage au bout de la Noce », mis en scène par Philippe Cohen. En janvier 2009 naît son deuxième son solo, « Suite matrimoniale, avec vue sur la mère » au théâtre du Passage à Neuchâtel. Une tournée en Suisse et en France a suivi jusqu’en janvier 2011.

On l’a également vu au théâtre de Poche dans : «Les mangeuses de chocolat» de Philippe Blasband, mise en scène de Georges Guerreiro, «Tsim- Tsoum» de Sandra Koroll. Au théâtre de Carouge elle était Madame Chasen, dans «Harold et Maude», une mise en scène de Jean Liermier en 2011. On l’a vue dans « le Bérêt de la tortue » mis en scène par Etienne de Balasy en tournée en suisse romande. Lors de la saison 2012-2013, elle a intégré le « collectif » de la comédie de Genève sous les directions d’Hervé Loichemol, ou de Nalini Menamkat elle a joué dans « Shitz », « Cabaret Levin » de hanokh Levin, « Le Roi Lear » de shakespeare».

En 2013-2014, elle est Antonia dans « On ne paie pas, on ne paie pas » de Dario Fo, mise en scène par Joan Mompart. « Smarties, Kleenex et Canada dry » son troisième solo a été créé en 2011 et joué plus de 150 fois en Suisse et au Québec. Il a reçu le prix du « meilleur spectacle d’humour » de la société suisse des auteurs. Elle a terminé au printemps 2016 la tournée de « l’opéra des 4 sous » de Brecht, en Suisse romande et en France dans une mise en scène de Joan Mompart.

Son dernier solo « Tiguidou », créé en avril 2015 à la Comédie de Genève, est encore en tournée. Il a déjà été vu par plus de 25’000 spectateurs.

Brigitte Rosset a reçu en 2015 le prix « actrice exceptionnelle », dans le cadre des Prix Suisses du théâtre, récompense attribuée par l’Office fédéral de la culture.

Christian Scheidt 

Diplômé du conservatoire de Genève (ESAD) en 1992. Membre de la Cie du Revoir (de 1993 à 1999) dirigée par Anne Bisang. 

Il fait partie de la Cie Un Air de Rien avec Sandra Gaudin et Hélène Cattin depuis 2001, actuellement en résidence au Théâtre Benno Besson à Yverdon. Au sein de cette Cie, il réalise une dizaine de spectacles :

« Reviens », « Cheese », « Flash », « Je vais te manger le cœur avec mes petites dents », « Pierrot le fou », « J’aime le théâtre mais je préfère la télévision »,  « J’ai l’impression qu’André est mort dans les toilettes », « Louis Germain David De Funès De Galarza », « Des femmes qui tombent », « Sallinger » qui ont tourné en Suisse Romande et au Festival d’Avignon. Il a eu ainsi l’occasion d’expérimenter l’écriture, le jeu, la mise en scène, mais aussi la vidéo qui a toujours tenu une place importante dans les créations de la Cie Un Air de Rien. 

Il a aussi travaillé à plusieurs reprises entre 2001 et 2015 au Théâtre des Marionnettes de Genève, avec des metteurs en scène tels que Guy Jutard, Roberto Salomon ou encore Irina Niculescu, où il a eu l’occasion de faire de la marionnette de table, à fil et à tiges. 

Avec la compagnie « 100% acrylique », dirigée par Evelyne Castellino, il participe depuis 2008 à des créations qui réunissent la danse et le théâtre : « Topographie » de Noëlle Renaude, « Europeana » de Patrick Ourednik, « Electronic City » de Falk Richter et dernièrement « Juste après ou juste avant ? » création collective.

Il a collaboré avec de nombreux metteurs en scène, dont : Andrea  Novicov, Gérald  Chevrolet, Dominique Catton, Raoul Pastor, Guy Jutard, Françoise Courvoisier, Eric Jeanmonod, Georges Guerreiro, Jacques Maître, Frédéric Polier, Eveline Murenbeeld, Serge Martin, Zsolt Pozsgai, Sarah Marcuse, Fredy Porras, Isabelle Matter-Porras, Xavier Fernandez-Cavada, Didier Carrier, Nicolas Rossier, Geneviève Pasquier, Eric Devanthéry, Gianni Schneider, Valérie Poirier, Nathalie Cuenet et tout dernièrement avec Joan Mompart dans “Munchhausen ?” de Fabrice Melquiot, encore en tournée en Suisse Romande et en France.

Christian Scheidt - Comédien

Christian Scheidt - Comédien

Robert Sandoz - Collaboration artistique

Robert Sandoz - Collaboration artistique

Robert Sandoz

Né à la Chaux-de-Fonds en Suisse dans une famille ouvrière, Robert Sandoz est élevé par sa mère célibataire et ses grands-parents. Après une maturité scientifique, il étudie le Français, l’Histoire et la Philosophie à l’Université de Neuchâtel. Lors de sa dernière année d’étude, il se spécifie dans l’analyse théâtrale. Il achève ses études par un mémoire avec mention sur la notion de sacré dans le théâtre de Jean Genet et d’Olivier Py.
Robert Sandoz quitte le milieu amateur à 26 ans grâce aux encouragements de Charles Joris et Françy Shori. Il est l’assistant de Gino Zampieri, Olivier Py, Jean Liermier et Hervé Loichemol. En tant que metteur en scène, en 2002, il crée l’intégralité de La Servante d’Olivier Py au Théâtre du Passage. Il monte principalement des auteurs contemporains (O. Py, J.-L. Lagarce, H. Bauchau), et plus particulièrement de jeunes suisses (O. Cornuz, A.Rychner). Depuis 2006, sa compagnie mène une réflexion sur le lien entre la narration et les principaux outils théâtraux. Il met en scène Monsieur Chasse! de G. Feydeau en 2010-11 au Théâtre de Carouge, repris en tournée en 2012, 2013 et 2014. En 2012-13 il met en scène son premier opéra Les aventures du Roi Pausole. Pour cette production il est nominé à deux reprises aux Opera Awards. Le combat ordinaire d’après Manu Larcenet entérine son entré dans le groupe des metteurs en scène romands importants. Récemment, il a mis en scène D’acier d’après Silvia Avallone à Benno Besson et au festival de la Cité. Il termine l’année 2015 avec deux beaux opéras: Le Long dîner de Noël, salué jusqu’en Allemagne et La Belle Hélène qui a secoué le Grand Théâtre de Genève.

Régine Auer

 

Régine Auer - Resp. sponsors et administration

Régine Auer - Resp. sponsors et administration